Historique

Après les quelques exploits isolés de précurseurs aventuriers, la nage en eau vive, telle que nous la connaissons, est née en France au milieu des années 1970.
1979 - 1er avril
Première épreuve de nage en eau vive sur le Fier.
1980
L'Hydrospeed gagne la médaille d'argent au Salon des inventeurs de Genève.
1981 - Avril
L'Association Française de Nage en Eau Vive (AFNEV) est créée afin de permettre l'essor de l'activité.
1983
Les premières formations se mettent en place.
1985 - Mars
L'AFNEV revendique l'exclusivité de l'activité. Devant l'intérêt de cette discipline naissante, deux fédérations en revendiquent la paternité : la FFESSM et la FFCK.
1985 - 26 Janvier
Un différent apparaît entre la FFESSM et son Ministère de tutelle à propos de la nage en eau vive, la FFESSM la considérant comme l'une de ses disciplines, intégrée au sein de la nage avec palmes (NAP).
1985 - 1er Juin
L'AFNEV demande à recevoir l'habilitation du ministère chargé des Sports. La FFESSM et la FFCK alertent alors le ministère que cette discipline est déjà inscrite dans leurs statuts respectifs et que ces derniers ont été approuvés par le Ministère lui-même. Dès lors, l'agrément ne sera jamais accordé à l'AFNEV.
1986 - Février
Création des premiers diplômes fédéraux et réglementations sur les normes de sécurité.
1986 - Juin
Création de la commission nationale de nage en eau vive au sein de la FFESSM. Afin d'obtenir davantage de crédibilité dans les négociations, la FFESSM décide d'extraire cette discipline de la commission nage avec palmes pour créer une commission nage en eau vive à part entière, présidée par Christian Philippe-Janon.
1988 - 9 Juin
De nombreux échanges entre M. Dargaud (FFESSM) et M. Venot (FFCK) en vue d'un accord de coopération visant un protocole.
1989
Le flotteur mousse fait son apparition. Entièrement réalisé en mousse américaine Ethafoam (E220) et ensuite en matériaux plus performants à cellules fermées type PTz (Plastazote) de différentes densités. Le poids était alors ramené de 12 à 3 kilos. D'une flottabilité maximale, ils ne pouvaient plus se remplir d'eau, la maniabilité était remarquable et la sécurité s'en trouvait accrue.
1989 - Juillet
Le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) donne son avis favorable au rattachement de la NEV à la FFCK (attribution de délégation).
1990 - Février
La NEV est attribuée à la FFCK par décret ministériel Jeunesse et Sports. l'AFNEV qui avait été déboutée auparavant en profite pour se rapprocher de la FFCK et en devient ainsi une Commission.
1990
La FFESSM introduit une procédure au tribunal administratif à l'encontre du Ministère des Sports. (Roger Bambuck est ministre des Sports)
1993 - 8 Mai
La FFESSM décide l'arrêt de la procédure contre le Ministère des Sports afin de conclure un accord avec la FFCK pour la gestion de la discipline à l'échelon national.
1993 -10 Décembre
Signature d'un protocole d'accord entre la FFESSM et la FFCK.